[Interview] Christian Neff, CEO de l’agence d’inbound marketing Markentive

C-Neff-markentiveC’est la toute première interview sur le blog, et nous sommes ravis de pouvoir vous présenter Christian Neff, fondateur de l’agence de marketing entrant (ou inbound marketing) Markentive. Dans l’entretien, il nous parle de son parcours, où est la nouvelle approche du marketing entrant, du rôle et de l’importance d’une agence dans le processus et du cas particulier de l’industrie de la santé.

Bonjour Christian, merci beaucoup d’avoir accepté de contribuer à notre blog! Nous allons aborder différents sujets concernant le webmarketing et l’approche de l’inbound marketing au cours de notre entretien. Est-ce que tu pourrais commencer par te présenter toi, ton agence Markentive et comment tu es entré en contact avec le principe de l’inbound marketing?

C. Neff: Bonjour Maël, c’est toujours un plaisir pour moi d’échanger sur ces problématiques et je te remercie pour cette invitation. J’ai fondé Markentive en 2012 après avoir découvert l’inbound marketing et cela m’est apparu comme une évidence, mais c’est une longue histoire, alors je vais essayer d’être bref ! (rires)

Je suis à la base un scientifique, j’ai suivi une maitrise de biologie à Strasbourg que j’ai complété par un Mastère de commerce à Grenoble. Mes premières expériences professionnelles en région parisienne ont porté sur le marketing et la vente de produits de santé pour des industriels du dispositif médical. Sensibilisé depuis toujours à la communication et aux pratiques innovantes du marketing, je me suis orienté vers un diplôme de stratégie internationale à l’ESSEC(une école de commerce) qui m’a ouvert de nombreuses perspectives et m’a donné une vision globale du monde des entreprises.

J’ai alors rejoins dans la foulée une start-up du webmarketing spécialisée dans l’environnement des biotechnologies mais j’ai abandonné ce projet car je n’y retrouvait pas le caractère innovant qui m’intéressait, la société étant alors très orientée sur la communication e-mail sortante (ie outbound marketing). La lecture de quelques blogs, dont celui d’hubspot m’a alors convaincu de la pertinence de l’Inbound marketing et Markentive, inspirée de la contraction de Market-Incentive a vu le jour très rapidement en rencontrant très vite le succès auprès de ses premiers clients. Par dessus tout, j’ai trouvé aujourd’hui le travail des mes rêves !

Tu as également écrit ta thèse sur le sujet du marketing entrant, cela en l’appliquant dans le domaine de la santé et des biotechnologies. Tu y explores pourquoi le concept d’inbound marketing s’y applique tout particulièrement. Pourrais-tu expliquer cela en quelques mots?

C. Neff: C’est juste, j’ai remarqué que les ressources en langue française concernant l’Inbound marketing étaient très rares. De part mon réseau personnel, mes relations et mon expertise, je me suis intéressé prioritairement au domaine de la santé qui est un peu particulier, la publicité de médicaments étant par exemple interdite dans certains pays. Les industriels sont alors réduits à faire une promotion de la santé avant de faire une promotion de leurs produits… On retrouve donc ici quelques principes de l’inbound marketing ! Diffuser de l’information de qualité pour gagner en notoriété et amener les cibles vers soi plutôt que d’aller les solliciter avec des messages promotionnels.

Je profite de cette occasion pour  dire que ma thèse est un peu en dehors des standards académiques et est presque davantage un recueil des mes pensées qu’une analyse, la plupart des chapitres pouvant être lus de manière indépendante.

Les industriels sont alors réduits à faire une promotion de la santé avant de faire une promotion de leurs produits…

Sous l’impulsion d’hubspot, le concept s’est déjà établi aux Etats-Unis. Où en est l’inbound en France? Les perspectives de cette approche sont-elles bonnes? Quels sont d’après toi les enjeux majeurs?

C. Neff: Même si les agences proposant ouvertement l’Inbound marketing commencent à se multiplier, la France est bien loin d’être convaincue par le marketing entrant. Un grand travail d’évangélisation reste à faire !  Le potentiel est pourtant énorme et l’arrivée de nouveaux concurrents en est à mon sens le meilleur indicateur. Les consommateurs sont lassés des messages promotionnels et savent trouver l’information qu’ils recherchent par eux même via les moteurs de recherche, les comparateurs de prix, les sites d’avis en ligne… Cette tendance va aller en s’accentuant !

Les entreprises doivent prendre conscience que le consommateur dispose maintenant d’outils pour prendre le pouvoir, il partage, s’exprime, donne son avis, compare les offres et ne se contente pas d’acheter ce qu’on lui propose. Les réseaux sociaux, les plates-formes de curation, le blogging ont par exemple fortement contribué à cette tendance. J’image donc que le marketing entrant est vraiment un concept d’avenir !

Dans le cadre d’élaborations de stratégies inbound pour tes clients, quelles sont les plus grandes difficultés de mise en place que tu as rencontré? Quels sont les aspects les plus chronophages?

C. Neff: Chaque problématique client est pour nous une nouvelle aventure. Les entreprises ont tellement essayé de vendre leurs produits qu’elles en ont parfois oublié leur identité. Commencer à faire de l’inbound marketing cela revient souvent à prendre un peu de recul sur soi même pour apporter un maximum de services à ses prospects afin de gagner leur confiance. Les difficultés de mise en place sont parfois techniques, comme la qualité de leur site internet existant, où le blog est manquant, la navigation peu intuitive, le design d’un autre temps. Tous ces points peuvent être corrigés par un travail adéquat.Markentive

Le plus grand challenge est de convaincre finalement les dirigeants à changer leur mentalité pour migrer vers un marketing mix plus « lean » et optimisé. Une fois les personnes convaincues, nous pouvons déplacer des montagnes, les premiers résultats du marketing entrant arrivant assez vite, ils permettent alors d’inscrire la démarche dans le temps. Les activités qui prennent le plus temps dans la mise en place de l’inbound marketing sont la gestion du référencement et du blogging ou content marketing. Pour faire valoir son expertise, il faut pouvoir en parler et s’assurer que d’autres en parlent à leur tour. J’imagine que vous connaissez cette problématique chez Rankseller ? (rires).

Quelle est la plus-value qu’apporte une agence comme Markentive pour permettre aux entreprises de faire cette transition vers l’inbound marketing? Et à ton avis, les anciennes techniques sont-elles pour autant toutes à oublier?

C. Neff: Les entreprises ont appris à gérer des problématiques comme la création de contenus, le référencement, le marketing automation ou le lead nurturing. La vraie valeur ajoutée d’une agence d’inbound marketing comme la notre est d’apporter un prestation transversale et clé en main. Nous nous efforçons de rester au fait des techniques les plus innovantes pour les proposer à nos clients et avons les ressources en interne ou les relations nécessaires pour pouvoir traiter toutes les problématiques des entreprises liées au webmarketing et spécifiquement au marketing entrant.

Bien sur, les techniques traditionnelles ne sont pas à oublier pour autant, elles ont aussi prouvé leur efficacité et tout dépend de la cible que l’on cherche à atteindre. Nous voyons l’inbound marketing comme une méthode complémentaire aux techniques traditionnelles avec lesquelles il agit en synergie. Pour nos clients, nous avons régulièrement travaillé à budget constant en réallouant une partie des dépenses de communication habituelles (print, congrès…) vers des activités inbound marketing. Ah oui, à résultat égal, l’inbound marketing est aussi moins cher que les techniques habituelles !

Les entreprises ont tellement essayé de vendre leurs produits qu’elles en ont parfois oublié leur identité. Commencer à faire de l’inbound marketing cela revient souvent à prendre un peu de recul sur soi même

Merci pour le temps que tu nous as accordé pour cet entretien! On te souhaite beaucoup de succès avec Markentive et bravo pour ton engagement pour ce que hubspot appelle le « lovable marketing » (marketing sympathique)! 

———–

Suivez les contributions passionnantes de Christian Neff sur son blog d’inbound marketing, sur twitter et facebook.

4 Responses to “[Interview] Christian Neff, CEO de l’agence d’inbound marketing Markentive”

  1. Dabi-Schwebel dit :

    Toujours très pertinent dans tes analyses Christian.

    Mael, je suis toujours à votre disposition pour réaliser une interview. On se croise à Time2marketing?

    Bien cordialement,

    Gabriel Dabi-Schwebel
    http://www.1min30.com

  2. [...] [Interview] Christian Neff, CEO de l’agence d’inbound marketing Markentive ; [...]

Kommentar abgeben